Démarquez-vous grâce à votre CV !

Toute recherche d’emploi commence par l’élaboration d’un CV.  Son but est de donner envie au recruteur de vous rencontrer, ni plus… ni moins !  A sa lecture, il doit se dire « Cette personne pourrait faire ce travail ». Vous devez donc considérer votre CV comme un prospectus de vente. Vous êtes le produit et il est l’acheteur. Rassurez-vous,  les rôles s’inverseront par la suite et ce sera à votre tour de choisir l’entreprise ! Mais nous n’y sommes pas encore…  Alors, jeune diplômé ou professionnel expérimenté, comment rédiger un CV qui attirera l’attention ?

« Votre CV est un prospectus de vente. Vous êtes le produit et le recruteur est l’acheteur. »

Attaquez fort

Savez-vous qu’un recruteur prend en moyenne 6 secondes (vous lisez bien) pour écarter ou lire plus avant votre CV ?  Vous devez donc accrocher son attention dès le début.  Les 2 premières lignes sont d’une importance capitale.  Tel un slogan ou un « elevator pitch », votre message doit être clair : « J’ai le profil de l’emploi ! ».  Par exemple :  Cadre infirmier avec plus de 5 ans d’expérience dans la prestation de soins de qualité supérieure aux patients et dans la motivation d’équipes pluridisciplinaires.

Sur la première page de votre CV, faites ensuite un bref résumé de votre expertise en lien direct avec le poste pour lequel vous postulez.  Vous aurez l’occasion de développer votre expérience plus loin.  Cela doit inciter le lecteur à se dire :« Bon sens, je dois lui parler ! ».   Moins à cause de qui elle est, mais de ce qu’elle sait faire. L’expertise s’acquiert surtout par les connaissances (savoir) et l’expérience (faire). Limitez-vous à l’essentiel, mentionnez uniquement les réalisations, compétences et formations les plus pertinentes. Evitez absolument les banalités telles que « team player, dynamique… ».

Assurez-vous que les principaux mots clés soient présents sur la première page afin d’être plus aisément repéré par les moteurs de recherches, référencements naturels ou SEO (search engine optimization) des sociétés qui recrutent.

Soyez sélectif

L’erreur numéro 1 sur la plupart des CV est l’excès d’informations. Vouloir tout dire est une mauvaise idée qui risque de décourager le recruteur.  Un CV, appelé d’ailleurs « resume » en anglais, se doit d’être très sélectif. Il n’est pas censé être exhaustif.  Inutile donc de répertorier toutes les activités, projets, réalisations, hobbies ou formations suivies.  Ne mentionnez que ce qui est pertinent. De même, plus vous remontez dans le temps, moins vous donnez de détails. 

« Rédiger un CV efficace, c’est aller à l’essentiel ».

Personnalisez

Ne pensez pas que vous pouvez vous en tirer avec un seul CV. Pas nécessaire néanmoins de réinventer la roue à chaque fois.  Vous pouvez avoir un CV de base, qui reprend toutes les informations importantes et votre parcours détaillé. Mais vous devez le modifier pour chaque opportunité.  Renseignez-vous sur l’organisation, son environnement externe, sa culture interne et décortiquez l’offre d’emploi… Ensuite, ajustez vos propos aux besoins, mais aussi langage et style de l’entreprise.

« Ayez un CV adapté à chaque emploi auquel vous postulez »

Partagez les réalisations, pas les responsabilités

Sur la seconde page, vous pourrez détailler votre parcours professionnel de manière plus chronologique, en commençant par l’expérience la plus récente.

L’erreur numéro 2 est de mentionner uniquement les titres de fonctions et les domaines de responsabilités.  80% de ce que vous mentionnez doit concerner vos réalisations, pas vos missions.  Ce qui intéresse votre interlocuteur, c’est que vous ayez transformé ces missions en résultats. Donnez un maximum d’exemples concrets et mesurables (%, €…).  Ceci dit, tout n’est pas quantifiable, mais privilégiez toujours une formulation « orientée résultats ». Ainsi, gérer une équipe de 10 collaborateurs ne dit pas grand-chose.  Parlez plutôt de fidélisation, de taux de promotion, d’atteintes de leurs objectifs….  qui illustrent votre style de management.

« Ce qui intéresse votre interlocuteur est moins vos responsabilités et missions, que votre capacité à les transformer en résultats ».

Facilitez la lecture

Osez un lay-out différent pour vous démarquer. Accentuez le visuel pour une meilleure lisibilité. Il existe des outils en ligne très simples d’utilisation et qui donnent un résultat professionnel   https://www.canva.com/fr_fr/creer/cv/ ou https://cvdesignr.com/fr/. Evitez néanmoins tout excès d’originalité (sauf si vous travaillez dans la pub ou le marketing). Ne surchargez pas avec trop de couleurs ou de pictogrammes en tout genre…  Besoin d’exemples ? https://www.creeruncv.com/exemple-de-cv/gratuit/

Avec ou sans photo ? Avec ! Même si vous y êtes réfractaire, dites-vous qu’en quelques clics vous serez visualisé sur Google (et pas toujours à votre avantage…). De plus, une photo crée déjà une proximité.  Comme toujours, elle doit être professionnelle : visage souriant, fond neutre et tenue de travail.

N’hésitez pas à mettre en « gras » les mots clés. Pourquoi pas surligner en couleur les informations les plus pertinentes dans votre parcours en fonction des attentes du poste.

Pensez aussi à utiliser des hyperliens pour faciliter la vie du recruteur. Par exemple pour le nom de vos précédents employeurs en renvoyant vers leur page entreprise sur LinkedIn.

N’oubliez pas vous relire, et de vous faire relire – deux fois valent mieux qu’une. Au-delà de quelques fautes, vous risquez simplement de ne pas être invité à continuer l’aventure.

CV vidéo ? Oubliez ! Sauf dans le secteur créatif ou s’il est demandé par l’entreprise. 

« Objectif zéro faute d’ortografe ! » 😉

Alignez vos CV et profil LinkedIn

Beaucoup de recruteurs consulteront votre profil LinkedIn. Il est tout aussi important que votre CV. Vous n’en avez pas? Je vous renvoie à un article précédent « Boostez votre profil LinkedIn ».  

Insérez l’hyperlien de votre compte LinkeIn sur votre CV afin que le recruteur puisse y accéder directement.  Il aura une vue rapide de votre parcours et pourra consulter les documents / media que vous y aurez attachés. 

Vérifiez la cohérence des informations mentionnées sur votre CV et votre profil LinkedIn (fonctions, dates…).

Etudiant ou juste diplômé ? 

La logique est identique : sélectionnez ce qui est le plus relevant !

En 2-3 lignes, commencez par décrire qui vous êtes, ce qui vous caractérise et vous distingue, ainsi que ce que vous recherchez. « Actuellement en xxx, je me passionne pour xxx et recherche xxx. »

Mettez en évidence, parmi vos cours, travaux, projets et mémoire, les matières qui se rapprochent le plus du scope de la fonction. N’oubliez pas les conférences, séminaires ou salons auxquels vous avez participé.

Ciblez les compétences recherchées par l’employeur et mettez en avant celles que vous avez pu développer lors de vos stages, programmes d’échanges, jobs étudiant, vie associative, activités sportives, mouvements de jeunesse…  Mentionnez ce que vous y avez appris et réalisé (gestion d’un budget, animation d’équipe, organisation d’évènements…. ). Vérifiez enfin votre identité numérique (image véhiculée sur les réseaux sociaux). Le recruteur va certainement vous « googliser ».  Assurez-vous qu’elle soit cohérente avec vos attentes et ambitions professionnelles.

« Juste diplômé ? Vous avez plus d’expérience que vous ne le pensez ! »

En conclusion, imaginez que vous voyagez en « classe affaires » d’une compagnie aérienne renommée. Ce qui la distingue est le service personnalisé. Pareil pour votre CV : adaptez le au maximum à chaque situation. En retour vous goutterez au plaisir du service premium !

Vous voici à présent mieux équipé-e pour attirer l’attention des recruteurs grâce à un CV personnalisé et percutant.  Le job de vos rêves est à portée de quelques clics ! 

Vous avez apprécié cet article ? Likez-le ou partagez-le pour en faire profiter vos relations !

Très impatient de lire vos commentaires ci-après et d’échanger avec vous.

A très bientôt !

Jean-Luc

Depuis plus de 25 ans, j’aide de nombreux cadres à déployer leur plein potentiel et de nombreuses sociétés à réaliser leurs ambitions en renforçant leurs équipes dirigeantes