10 astuces pour réussir votre premier entretien téléphonique

Commençons par une bonne nouvelle : Votre CV a touché sa cible et éveillé la curiosité d’un employeur. Attention, ce premier contact téléphonique est une étape déterminante. Alors autant ne pas trébucher sur la première marche… Vous avez 15 à 20‘ pour convaincre le recruteur de vous rencontrer.

1. Pas de précipitation !  

Règle d’or : N’entamez jamais l’entretien si vous êtes appelé à l’improviste.  Répondez que vous êtes occupé et planifiez un autre rendez-vous.  Cela vous permettra d’être plus confortable et mieux préparé.  Notez bien l’identité et rôle de votre interlocuteur ainsi que ses coordonnées (tel, mail). Il peut en effet s’agir d’une agence externe, d’un recruteur interne à l’entreprise ou, parfois même,  de votre futur manager.

2. La préparation est un facteur clef du succès !

Comme toujours me direz-vous ! Même s’il est de courte durée, cet entretien nécessite une préparation minutieuse. Deux thèmes sont le plus souvent abordés : votre motivation et vos compétences pour le poste.

3. Identifiez votre motivation !

Pourquoi avez-vous eu envie de répondre spécifiquement à cette annonce : le job ? l’entreprise ? le secteur ? … Evitez de mentionner la proximité de votre domicile ou la sécurité d’emploi ! 😉 Renseignez-vous sur l’entreprise, son historique, ses activités, ses engagements et valeurs…, via leur site internet, leur page LinkedIn, mais aussi Glassdoor (à interpréter avec prudence). C’est ici l’occasion idéale de poser quelques questions et de vous montrer proactif. A ce stade, évitez les questions trop techniques car le recruteur n’y aura peut-être pas réponse.

4. Ciblez vos compétences !

Retrouvez d’abord le texte de l’annonce. Partez du poste, pas de votre CV ! Pour chaque point mentionné dans le poste et le profil, mettez en parallèle ce que vous avez à offrir : projets réalisés, résultats obtenus, cours ou séminaires suivis, affinités… Si vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle, cherchez des situations vécues dans vos stages, jobs d’étudiant, travaux de groupe ou même loisirs. Vous n’en trouvez pas ? Alors imaginez comment vous feriez si vous étiez confronté à cette situation.

5. Ecoutez !

Et répondez de manière ciblée. Inutile de vous précipiter en récitant votre CV, le recruteur l’a sous les yeux. Ne vous engouffrez pas dans le premier silence venu . Comptez mentalement « 1-2-3… » pour vous aider à patienter jusqu’à la prochaine question. Arrivé à 10, la ligne risque fort probablement d’avoir été coupée 😉 Pensez aussi à prendre une brève inspiration avant de répondre à une question, cela vous donnera un air plus posé et assuré.

6. Et comment est votre néerlandais ?

Dans l’entretien vous devrez probablement vous exprimer dans une autre langue. Préparez donc un texte dans les différentes langues mentionnées sur votre CV, par exemple sur base des points 3 et 4 ci-dessus (motivation et compétences).

7. Différenciez-vous !

Vous connaissez la souris verte ? C’est celle que l’on remarque parmi toutes ses homologues grises. Qu’est-ce qui vous distingue de vos collègues ou camarades de promo ? Un sport de haut niveau, un engagement citoyen… Un seul détail peut parfois faire toute la différence pour sortir du lot.

8. A vous le mot de la fin !

Assurez-vous que le recruteur ait une vue claire de vos atouts. Demandez-lui simplement « Que pensez-vous de mon profil ? ». Au besoin, rassurez-le sur les points où vous ne le sentez pas convaincu ou proposez de le rencontrer pour aller plus en détails. Rappelez enfin votre intérêt pour le poste et demandez à connaître les prochaines étapes prévues.

9. Après l’appel

Envoyez un mail succinct de remerciement où vous rappelez votre motivation et votre volonté de rencontrer votre interlocuteur en personne.

10. N’oubliez pas la forme !

Ici, tout se focalise sur votre voix ! Respirez profondément, adoptez un ton dynamique mais parlez lentement, utilisez des écouteurs pour prendre plus facilement des notes. Imaginez votre interlocuteur devant vous : appuyez votre discours par des gestes et souriez, les deux s’entendent… vraiment !

Vous voici à présent bien équipé pour réussir haut la main cette première étape.  La force est en vous ! 🙂

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous.

Jean-Luc

Depuis plus de 25 ans, j’aide de nombreux cadres à déployer leur plein potentiel et de nombreuses sociétés à réaliser leurs ambitions en renforçant leurs équipes dirigeantes.

Posted in Décrocher "le" job and tagged , .

3 Comments

Répondre à Pierre LAURENT Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.